Fédération Algérienne d'Escrime

4 Questions à Mamadou Keita

Habitué de longue date des compétitions en Algérie, le Sénégalais Mamadou Keita y est désormais installé a temps-pleins. Nommé à la tête de l'équipe nationale de sabre, le sabreur Olympien se confie à FAE.dz. Entretien.


Pouvez-vous commencer par vous présenter et par nous parler de vos succès en escrime? 


Bonjour, je m'appelle Keita Mamoudou. Je suis née le 18 novembre 1984 à Dakar, au Sénégal. Je suis sabreur, gaucher . Olympien en 2008 à Pekin.


Comment êtes-vous entré en contact avec la FAE ?


Je suis entré en contact avec la fédération Algérienne lors d'une Coupe du monde et grand prix sénior organisés par l'Algérie même en 2007 et pour laquelle j'avais été invité comme athlète. Depuis ce jour je suis resté fidèle a mes frères. Avec le président maitre Bernaoui et son frère Nassim nous avons tissé des liens plus forts que le sport. Depuis l'Algérie est resté en moi. Quand la fédération a fait appel à moi pour driver l'équipe de sabre, je n'ai pas hésité une seconde.


Qu’est-ce qui vous rend enthousiaste dans le projet proposé par la FAE? 


Tout ce qui consiste a relever les défis pour l'Afrique en général me fait rêvé de lendemains meilleurs et surtout pour l'escrime. L'équipe est jeune et très ambitieuse et nous comptons réaliser de belles choses ensemble.


Quels sont vos objectifs pour l’année à venir ?


Tout d'abord, du point de vue de l'expansion de notre discipline: développer l'escrime dans les milieux scolaires et augmenter sans cesse le nombre de licenciés. Ensuite accompagner bien sur les athlètes de l'équipe nationale et les aider à atteindre leurs objectifs lors des différentes coupes du monde mais aussi, et surtout, lors des prochains championnats d'Afrique à Alger pour les cadets-juniors et Bamako pour les seniors.


Partager sur facebook